Présentation

Une unité de recherche pour l’étude du fonctionnement des écosystèmes et de leurs ressources depuis les bassins versants jusqu’à l’océan

L’unité mixte de recherche (UMR) « Dynamique et durabilité des écosystèmes : de la source à l’océan » (DECOD) est née le 1er janvier 2022 du regroupement d’équipes de recherche d’INRAE, de l’Ifremer et de l'Institut Agro Rennes-Angers. Cette entité rassemble chercheurs, ingénieurs et techniciens de laboratoires situés à Brest, Lorient, Nantes et Rennes. Elle a pour ambition de contribuer à produire des connaissances pour anticiper les changements liés aux différentes pressions exercées par les activités humaines sur la biodiversité aquatique continentale et marine.

Les activités de DECOD sont centrées sur l’analyse des processus écologiques et évolutifs à l’œuvre dans les milieux aquatiques et à leurs interfaces, de la source à l’océan, l’évaluation de l’état de la biodiversité, et la construction de scénarios de futurs possibles pour ces écosystèmes.  S’intéresser au continuum terre-mer et à ses interfaces (aquatique/terrestre, eau douce/eau salée, littoral/haute-mer…) est fondamental pour compléter les connaissances acquises sur ces écosystèmes considérés isolément et pour comprendre et si possible enrayer la chute de la biodiversité dans les milieux aquatiques.

Les résultats de ces recherches sont utilisés pour développer des outils et des méthodes d’évaluation de l’état des écosystèmes et des ressources exploitées, et donc d’aide à la décision pour la gestion. L’UMR fédère ainsi une communauté scientifique qui mène des recherches pour appuyer les politiques publiques, nationales et européennes.

3 établissements tutelles

L’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, qui regroupe 1500 personnes travaillant sur une vingtaine de sites implantés dans les trois grands océans, Atlantique, Indien, et Pacifique, est reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines.

Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, rassemble une communauté de 12 000 personnes implantées dans 18 centres sur toute la France.

Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, l’institut construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

L’Institut Agro rassemble 4500 étudiants et 1300 personnels sur 6 campus et 4 domaines agricoles expérimentaux. Il couvre l’ensemble des filières et thématiques végétales et animales. Il offre une palette étendue de formations initiales (cursus ingénieur, master, doctorat, licence pro) et continues.