Projet

GAME OF TRAWLS S2

Giving Artificial Monitoring intElligence tO Fishing TRAWLS
  • Période : 2022 - 2023
  • Budget Decod : 492k€
  • Coordinateur : Julien SIMON
  • Contact: Julien SIMON
  • Site web
  • Mots-clés : Sélectivité des captures / Engins de pêche / Capteurs / Expérimentation ex-situ / Expérimentations comportementales / Imagerie / Intelligence artificielle / Sélection artificielle / Technologie des pêches

Le chalutage est un des métiers de pêche nécessitant les modifications les plus profondes afin d’améliorer ses impacts tant écologiques, économiques que sociétaux (Sala et al. 2021). L’essor de l’intelligence artificielle (AI) pour le traitement de données d’imagerie a ouvert un nouveau champ de recherche en technologie des pêches ; la combinaison d’imagerie et d’identification en temps réel d’espèces dans un chalut permettrait d’apporter les évolutions de ruptures nécessaires à la durabilité et l’acceptabilité de ce métier.

C’est avec cet objectif que le projet GAME OF TRAWLS (commencé le 1er janvier 2019) a été monté. Les premiers résultats ont permis de démontrer les preuves de concept sur l’instrumentation d’un chalut avec un système d’imagerie couplée à un processeur capable de traiter les données et détecter les espèces en temps réel (<50 ms). En présence d’espèces ciblées (ou à éviter), plusieurs parties de l’engin peuvent être pilotées (bourrelet ou rallonge à ce jour). Actuellement, deux cas d’étude ont été testés. Le premier, sur le chalut pélagique, a permis de tester un système d’aiguillage permettant de relâcher tout individus non ciblés suite à son entrée dans le chalut (eg. chinchards, bars, etc.) et peut être adapté à de nouvelles espèces (eg. dauphins, sélaciens, tortues). Le second était focalisé sur le chalut de fond ciblant la langoustine et l’instrumentation du chalut “intelligent”. Pour chaque cas d’étude, deux modes sont possibles : “en pêche” et “stand-by”. En mode “pêche” le chalut capture les espèces devant ou dans le chalut. En mode “stand-by” le chalut pélagique pilote un système d’aiguillage du poisson qui dévie toutes les espèces en dehors du chalut. Dans le cas du chalut de fond, le bourrelet se décolle du fond, ce qui permet également d’éviter les captures non ciblées, telles que les espèces de raies protégées, et réduit d’environ 90% son incidence sur le fond. Le passage entre les deux modes peut être effectué par l’utilisateur ou de façon automatisée par l’algorithme de détection d’espèces ciblées ou non ciblées notamment celles protégées (sélaciens, cétacés, espèces sans quotas disponible, etc.).

 

Le projet GAME OF TRAWLS S2 s’inscrit dans la continuité directe du projet GAME OF TRAWLS. Le projet vise désormais à 1) consolider les développement technologiques pour atteindre un niveau de maturité de la technologie suffisant afin de devenir transférable aux professionnels de la pêche (amélioration des réseaux de neurones, apprentissage de nouvelles espèces, meilleure ergonomie et miniaturisation du système complet, etc.) et 2) étendre les connaissances éthologiques, notamment pour évaluer le potentiel de stimuli à déclencher des réponses systématiques chez les espèces afin de les orienter activement dans les dispositifs sélectifs et de déterminer dans quelle mesure l’utilisation de lumière artificielle modifierait le comportement de nage et les taux de captures en conditions de pêche commerciale.


Personnes impliquées

ABANGAN Alexa,
Téléphone : 0297873853
Email : alexa.abangan@ifremer.fr
FAILLETTAZ Robin,
Téléphone : 0297873812
Email : robin.faillettaz@ifremer.fr
MORANDEAU Fabien,
Téléphone : 0297873835
Email : fabien.morandeau@ifremer.fr
SIMON Julien,
Téléphone : 0297873810
Email : julien.simon@ifremer.fr

Financements

FEAMP (80%) + FFP (20%)