Équipe

BAILET Bonnie


Thématique(s) :
Dynamique des population, cycles de vie, écologie et évolution
Interactions trophiques
Email : berangere.bailet@inrae.fr
Adresse : UMR DECOD, 65 rue de Saint-Brieuc, Bât. 15, CS 84215, 35042 Rennes Cedex, France

Compétences

Parcours

Biologie moléculaire, Metabarcoding, Ecologie, Biologie de la conservation, Protection et Restauration des milieux

Parcours

  • 2022-Actuellement – Post-doc avec Erwan Quéméré sur le projet LAMINET (INRAE, UMR DECOD)
  • 2016-2021 – Thèse encadrée par Maria Kahlert, Agnès Bouchez, Alain Franc, Bredan Mckie et Susanne Schneider (Swedish University of Agricultural Sciences)
  • 2013-2015 – Master en Océanographie (Université d’Aix-Marseille)
  • 2012-2013 – License Ecologie Marine et d’eau douce (Edinburgh Napier University)
  • 2010-2012 – DUT Génie Biologique et Génie de l’environnement (IUT d’Aix-Marseille)

Recherche

Thèmes de recherche actuels

Ayant grandis au bord de la mer Méditerranée, j’ai très vite été attirée par les écosystèmes marins. J’ai suivi des études en écologie et biologie, et je me suis spécialisée vers les milieux aquatiques. Ma recherche s’oriente avant tout vers les écosystèmes aquatiques, d’eau douce ou marins, dans une optique de gestion durable, de protection et restauration.

Au cours de mon éducation universitaire, j’ai appris à connaitre de multiples écosystèmes aquatiques, leur structure, les services qu’ils fournissent et les impacts anthropogéniques qui les menacent. Le potentiel des méthodes ADN, comme le metabarcoding et l’utilisation d’ADN environnemental (ADNe) appliqué pour la protection des écosystèmes m’intéresse tout particulièrement. Par exemple, lors d’un stage de in de Master à la station biologique de Roscoff (CNRS & Sorbonne Université) j’ai participé à l’application d’une approche de génétique des populations sur une espèce invasive en Bretagne, l’ascidie Ciona intestinalis, qui a un fort impact écologique et économique sur la région.

J’ai obtenu mon doctorat en Suède où j’ai fait ma thèse sur le développement d’une méthode de metabarcoding pour caractériser les populations de diatomées (espèces bioindicatrices) afin de faciliter le suivis et l’évaluation de la qualité de l’eau pour les lacs et rivières d’Europe du Nord. Mes différentes formations m’ont permis d’acquérir les compétences et connaissances fondamentales sur la totalité du processus des méthode ADN, de l’échantillonnage aux analyses bioinformatiques (extraction ADN, amplification, purification, séquençage et analyses). Ma recherche s’oriente actuellement surtout vers les méthodes de metabarcoding et les approches multi-marqueurs ainsi qu’autour de l’enrichissement de bases de données de référence.

J’ai participé à de nombreux projets collaboratifs, notamment avec différents laboratoires en France (INIRAE UMR CARRTEL, Thonon les bains), en Allemagne (Botanischer Garten und Botanisches Museum, Berlin), en Croatie (Ruđer Bošković Institute, Rovinj) et en Suède (UMBLA metabarcoding laboratory, Uppsala) mais aussi le projet European COST-Action DNAqua Net (CA15219) et le projet DESTRESS (Sveriges lantbruksuniversitet) et le projet FRESHBAR (Sveriges lantbruksuniversitet).

Collaborations
  • Jean-Charles Leclerc, Thierry Comtet, Claire Daguin-Thiébaut, Dominique Davoult – SBR (CNRS & Sorbonne Université)
  • Thibaut de Bettignies – UMR PatriNat (OFB, CNRS, MNHN)
  • Martial Laurans – UMR DECOD (Ifremer)
  • Pierre Thiriet – MNHN Cresco
  • Sandrine Derrine – MNHN Concarneau
  • Line Le Gall - MNHN Paris
  • Gauthier Schaal – UBO
  • Philippe Le Niliot – PNMI
  • Pascal Provost – LPO & Réserve Naturelle des Sept-Îles

Projets en cours

L’ADNe pour décrypter les interactions trophiques dans les forêts de laminaires de Bretagne

LAMINET

Période : 2019 -
Mots-clés : cascades trophiques / Interactions trophiques / Stabilité des réseaux / Stress abiotique / Communautés / Macroinvertébrés / Organes / Poissons / ADNe / Contenus stomacaux

Projets archivés

Accès au CV