Équipe

BOURILLON Bastien


Thématique(s) :
Pressions multiples, impacts et évaluation de l’état écologique
Email : bastien.bourillon@inrae.fr
Adresse : INRAE, 65 rue de Saint-Brieuc, 35042 Rennes Cedex, France
Mots-clés : Connectivité / Ecologie spatiale / Habitats essentiels / Migration / Multi-stress / Plasticité phénotypique / Traits d’histoire de vie / Usages / Barrages / Communautés / Macroinvertébrés / Méta-communautés / Poissons / Xénobiotiques / Développement de scripts / Marquage-recapture / Modélisation statistique / Statistiques multivariées

Mes recherches

Entre recherches fondamentales et opérationnelles, mes travaux s’insèrent au sein des grands enjeux contemporains d’érosion de la biodiversité. Je tente de comprendre les effets des activités anthropiques sur les écosystèmes aquatiques avec, comme objectif pratique à long terme, la mise en place d’outils opérationnels pour l’aide à la conservation, à la gestion ou à la restauration écologique.

Actuellement, je m’intéresse aux effets potentiels exercés par les obstacles à l’écoulement (barrages, seuils, digues, …) sur l’hydromorphologie des cours d’eau en France métropolitaine et les réponses taxonomiques et fonctionnelles de certaines communautés biologiques (diatomées et macro-invertébrés benthiques, poissons) face à la fragmentation des habitats.

J’utilise des méthodes de modélisation de type Random Forest qui s’appuient sur des bases de données nationales standardisées acquises par différents acteurs nationaux de l’environnement.

Projets en cours

Analyse Multicritère de l’effet potentiel des Obstacles à l’écoulement sur les communautés BIOlogiques

AMOBIO

Période : 2021 - 2024
Mots-clés : Connectivité / Ecologie spatiale / Habitats essentiels / Migration / Multi-stress / Réseaux d’interaction / Usages / Barrages / Communautés / Dispersion / Macroinvertébrés / Méta-communautés / Poissons / Analyses de séries temporelles / Bio-informatique / Développement de scripts / Géomatique / Modélisation statistique / Statistiques multivariées

Projets archivés

Expertises

Mon approche multi-échelles des réseaux hydrographiques me permet d'utiliser mes compétences dans la théorie des graphs et en géomatiques (le paradigme du Dendritival Hierarchical Network). J'emploie des modèles d'apprentissage de type Random Forest et Gradient forest pour modéliser sans a priori des systèmes complexes, en y intégrant des indicateurs de biodiversités et de pressions. Mes compétences de statistiques multivariées sont déployées pour comprendre la hiérarchisation et la priorisation des pressions dans les bassins-versants. Enfin, mes connaissances et mes diverses discussions auprès des acteurs me permettent d'avoir un avis objectif sur la complexité des hydrosystèmes (pressions d'origines anthropiques, méta-communautés, contrôles physiographiques des bassins-versants, évolution hydromorphologique des hydrosystèmes, cadre hiérarchique spatiales, ...), utile dans une perspective de gestion opérationnelle.

Parcours académique

2017 – 2021 : Doctorat, écologie évolutive, conservation, dynamique des populations, phénologie migratoire. Laboratoire de biologie des organismes et écosystèmes aquatiques (BOREA-MNHN), station marine de Dinard.

2016 – 2017 : Master 2, zones humides continentales et littorales, Université d’Angers.

2015 – 2016 : Master 2, écologie des milieux de montagnes, Université Savoie Mont-Blanc.

2014 – 2015 : Master 1, biodiversité et écosystèmes tropicaux, Université de La Réunion.

2011 – 2014 : Licence, biologie et écologie, Université de Caen.