Projet

SalmoGlob

Modélisation de la dynamique des populations de saumon et transfert vers des outils d’évaluation des stocks dans un contexte international
  • Période : 2016 - 2024
  • Budget Decod : 0 €
  • Coordinateur : UMR ESE, Etienne Rivot
  • Contact: Etienne RIVOT
  • Mots-clés : Saumon atlantique, dynamique de population, gestion, pêche, incertitudes, changements globaux, modèles Bayesiens

Recherche

Contexte et problématique

Les travaux s’inscrivent dans un contexte de baisse généralisée des abondances de saumon à l’échelle de l’Atlantique Nord. L’hypothèse de travail privilégiée est que la chute des abondance est une réponse des populations à des changements globaux dans l’écosystème marin (e.g., température, conditions trophiques) susceptibles d’impacter les populations pendant les migrations marines et au niveau des grandes zones de nourricerie. Mais les mécanismes biologiques et écologiques en jeu sont encore mal compris, et la recherche de stratégies de gestion (notamment de gestion de la pêche) adaptées pour faire face à ces changements globaux est un enjeu important au niveau international et national.

Le projet vise à renforcer les bases scientifiques de l’évaluation et de la gestion des stocks de saumon à l’échelle internationale. Il s’inscrit dans le contexte des travaux d’évaluation des stocks du Groupe de Travail pour le Saumon de l’Atlantique Nord du Conseil International pour l’Exploration de la Mer (ICES WGNAS), et de la contribution à la préparation des plans de gestion discutés au sein de l’Organisation pour la Conservation du Saumon de l’Atlantique Nord (NASCO).

Objectifs

Les recherches poursuivent un double objectif :

(1) Le projet SalmoGlob vise à faire progresser la connaissance des facteurs qui contrôlent la dynamique des populations à l’échelle de l’Atlantique Nord. Les travaux visent à mettre en évidence les empreintes de grands changements écosystémiques (notamment ceux intervenants au niveau de la phase marine) sur le fonctionnement et la productivité des stocks de saumon et à progresser sur la compréhension des mécanismes démographiques et écologiques en jeu.

(2) D’un point de vue opérationnel, le projet SalmoGlob vise à améliorer les approches de modélisation mises en œuvre par le groupe de travail ICES WGNAS pour quantifier les changements dans la productivité marine et les prendre en compte dans les avis scientifiques de façon à proposer des mesures de gestion adaptées. Les modèles développés contribuent au développement des outils d’aide à la décision pour la proposition de plans de gestion à moyen terme (3-5 ans) pour les pêcheries en mer sur les stocks partagés, dans l’objectif de minimiser les risques de ne pas atteindre les limites de conservation dans chaque unité de stock de l’Atlantique Nord.

Méthodologie
Les approches méthodologiques mobiliseront des outils de modélisation de la dynamique des populations (modèles de cycle de vie structurés par âge et par stades) et d’inférence statistique (approches de modélisation hiérarchique bayesienne) pour l’estimation des paramètres inconnus à partir de séries de données variées et de qualité inégales.

Il s’agit de développer des modèles à l’échelle de l’ensemble des trois complexes d’unités de stocks de l’Océan Atlantique considérés par le groupe de travail : le complexe sud- européen (incluant la France), nord-européen et nord-américain. Les modèles s‘appuient sur des séries de données compilées par le groupe de travail ICES WGNAS couvrant l’ensemble des unités de stocks pour la période 1970aujourd’hui. Analyser la dynamique des populations de saumon à cette large échelle spatiale, afin (i) de séparer les effets de la pêche et des modifications des conditions marines dans un emboîtement d’échelles spatiales, du local (impacts spécifiques à chaque unités de stock) au global à l’échelle de l’Atlantique Nord (impacts partagés par l’ensemble des unités de stocks); (ii) de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent les variations dans les principaux traits de vie qui caractérisent la phase marine (survie marine et probabilité de maturation dès la première année en mer).

Une attention particulière sera portée à la modélisation et à la quantification des incertitudes, de façon à évaluer l’influence de différents scenarios de gestion (e.g., pêche) et/ou d’évolution de l’environnement (e.g., changement climatique) dans un cadre probabiliste adapté à l’analyse des incertitudes et des risques.
Résultats et perspectives
(1) Le développement d’un cadre de modélisation flexible pour la dynamique des populations de saumon et l’évaluation des stocks à l’échelle de l’Atlantique Nord, pour quantifier et analyser les changements (non stationnarité) dans les traits d’histoire de vie dans un contexte de changement global.

(2) Une contribution à l’amélioration de la compréhension des facteurs qui contrôlent le fonctionnement des populations à l’échelle de l’Atlantique Nord. Il s’agit notamment de mieux comprendre les mécanismes écologiques et démographiques qui sous-tendent les variations dans les principaux traits de vie de la phase marine (survie marine et probabilité de maturation dès la première année en mer).

(3) Le transfert de l’approche de modélisation vers des outils opérationnels en partenariat étroit avec le groupe de travail ICES WGNAS. Les modèles seront développés dans un cadre Bayesien adapté à l’évaluation des stocks et à la formulation d’avis pour la gestion dans un cadre probabiliste.


Publications issues du projet

RIVOT, E. OLMOS, M. CHAPUT, G. PREVOST, E. .(2019) .Hierarchical life cycle model for Atlantic salmon stock assessment at the North Atlantic basin scale

OLMOS, M. MASSIOT-GRANIER, F. PREVOST, E. CHAPUT, G. BRADBURY, I. R. NEVOUX, M. RIVOT, E. .(2019) .Evidence for spatial coherence in time trends of marine life history traits of Atlantic salmon in the North Atlantic

OLMOS, M. .(2019) .Investigating the drivers of Atlantic salmon populations decline across the North Atlantic basin

RIVOT, E. OLMOS, M. .(2018) .Modelisation de la dynamique des populations de saumon et transfert vers des outils d?evaluation des stocks dans un contexte international

MASSIOT-GRANIER, F. PREVOST, E. CHAPUT, G. POTTER, T. SMITH, G. WHITE, J. MANTYNIEMI, S. RIVOT, E. .(2014) .Embedding stock assessment within an integrated hierarchical Bayesian life cycle modelling framework: an application to Atlantic salmon in the Northeast Atlantic

MASSIOT-GRANIER, F. .(2014) .Dynamique des populations de saumon atlantique (Salmo salar) a l'echelle de son aire de repartition : separer les differentes echelles dans les facteurs de forcage par une approche de modelisation hierarchique bayesienne

FAVREAU, A. .(en cours) .Reponse des populations de saumon atlantique aux changements de l?ecosysteme marin. Separer les composantes heritable et plastique de la variabilite temporelle de l'age a maturation

Personnes impliquées

Eliott Sophie, Ingénieure de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 55 33
Email : sophie.eliott@agrocampus-ouest.fr
LE PENVEN Catherine, Gestionnaire formation-recherche
Téléphone : +33 2 23 48 55 36
Email : catherine.lepenven@agrocampus-ouest.fr
LEBOT Clément, Ingénieur de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 56 72
Email : clement.lebot@agrocampus-ouest.fr
Nevoux Marie, Chargée de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 50 15
Email : marie.nevoux@inrae.fr
Olmos Maxime, Post-doctorant
Patin Rémi, Post-doctorant
Téléphone : +33 2 23 48 54 56
Email : remi.patin@agrocampus-ouest.fr
RIVOT Etienne, Enseignant-chercheur
Téléphone : +33 2 23 48 59 34
Email : etienne.rivot@agrocampus-ouest.fr

Partenaires

AFB, ICES/CIEM, Ministère Pêche et Océan Canada, UMR EcoBiop INRA Saint Pée-sur-Nivelle

Financements

AFB - Contrat doctoral de l’école Doctorale Vie-Agro-Santé