Projet

HAPOMAX

Estimer l’importance des habitats halieutiques essentiels pour le renouvellement des populations marines exploitées Jerome
  • Période : 2020 - 2023
  • Budget Decod : 265000 €
  • Coordinateur : Olivier Le Pape
  • Contact: Olivier Le Pape
  • Mots-clés : Aire de répartition géographique / Habitats essentiels / Multi-stress / Traits d’histoire de vie / Age à maturité / Méta-écosystèmes / Poissons / Populations / Modélisation mécaniste

Recherche

Contexte et problématique

Le renouvellement des ressources marines exploitées est conditionné par la biomasse féconde mais aussi par la surface et la qualité des habitats au sein desquels se réalisent les phases successives de leur cycle de vie. La dynamique des populations de nombreuses espèces marines est très spécifique, marquée par une très forte fécondité, suivie d’une survie aléatoire et souvent très faible au cours des jeunes stades, en lien avec une forte dépendance vis-à-vis des conditions environnementales. Ces aléas de survie rendent ces ressources particulièrement sensibles à la qualité des habitats utilisés successivement pendant les différentes phases du cycle de vie. La forte dépendance à ces habitats permet d'expliquer que leur dégradation représente l’une des principales causes de diminution des populations marines exploitées. La gestion des ressources halieutiques ne passe donc pas uniquement par un contrôle de l’effort de pêche et des captures, mais aussi par une prise en compte des zones fonctionnelles d’importance au cours du cycle de vie, soumises à un large panel de pressions anthropiques.

 

Objectifs

A ce jour les connaissances restent très insuffisantes pour quantifier les conséquences des mortalités induites par diverses pressions anthropiques au sein des zones fonctionnelles d’importance pour le renouvellement de ces ressources. L’objectif de cette thèse est de contribuer à combler ces manques. Elle aura pour but de développer des modèles permettant de représenter la dynamique des populations exploitées en intégrant les phases de vie sur les zones fonctionnelles sensibles pour combiner l’évaluation des impacts des pressions multiples subies par ces zones fonctionnelles et de l’exploitation par la pêche sur le renouvellement des ressources.

Méthodologie

Il s’agira de développer, sur la base des modèles d’évaluation de stocks, de nouveaux modèles permettant de représenter la dynamique des populations exploitées en intégrant les goulots d’étranglement que peuvent constituer les phases de concentration sur les nourriceries et sur les frayères, pour évaluer les impacts combinés des pressions multiples subies par ces habitats sur le renouvellement des ressources. Le projet portera sur es ressources halieutiques de la Manche et du golfe de Gascogne pour lesquelles on dispose d’informations cartographiques sur la répartition de leurs zones fonctionnelles sensibles (nourriceries et frayères) et de modèles d’évaluation de stock.

Résultats attendus

Estimer l’impact de pressions anthropiques puis compiler, par façades, les résultats obtenus pour l’ensemble des stocks pris en compte, afin d’identifier des zones de conservation halieutiques potentielles sur une base multispécifique.


Publications issues du projet

CHAMPAGNAT, J. LECOMTE, J.-B. RIVOT, E. DOUCHET, L. MARTIN, N. GRASSO, F. MOUNIER, F. LABADIE, P. LOIZEAU, V. BACQ, N. LE PAPE, O. .(2021) .stimation des consequences des perturbations anthropiques en estuaire de Seine pour le stock de sole de Manche Est

CHAMPAGNAT, J. RIVOT, E. LE PAPE, O. .(2021) .How essentiels fish habitats impact population productivity and resilience

CHAMPAGNAT, J. LECOMTE, J.-B. RIVOT, E. DOUCHET, L. MARTIN, N. GRASSO, F. MOUNIER, F. LABADIE, P. LOIZEAU, V. BACQ, N. LE PAPE, O. .(2021) .Multidisciplinary assessment of nearshore nursery habitat restoration for an exploited population of marine fish

Personnes impliquées

Champagnat Juliette, Doctorante
Téléphone : +33 2 23 48 54 56
Email : juliette.champagnat@agrocampus-ouest.fr
Le Pape Olivier, Enseignant-chercheur
Téléphone : +33 2 23 48 55 31
Email : olivier.le.pape@agrocampus-ouest.fr
Le Penven Catherine, Gestionnaire formation-recherche
Téléphone : +33 2 23 48 55 36
Email : catherine.lepenven@agrocampus-ouest.fr
Rivot Etienne, Enseignant-chercheur
Téléphone : +33 2 23 48 59 34
Email : etienne.rivot@agrocampus-ouest.fr

Financements

Office Française de la Biodiversité