Projet

SAMARCH

Salmonid Management Round the Channel
  • Période : 2017 - 2023
  • Budget Decod : 3365000 €
  • Coordinateur : UMR ESE - Marie NEVOUX (INRA) et Etienne RIVOT (Agrocampus Ouest)
  • Contact: Etienne Rivot
  • Site web
  • Mots-clés : Cycle de vie / Dynamique des populations / Ecologie spatiale / Evaluation / Migration / Plasticité phénotypique / Traits d’histoire de vie / Traits phénotypiques / Age à maturité / Changement climatique / Dispersion / Fécondité / Individus / Poissons / Populations / Survie / Taille à maturité / Taux de croissance corporelle / Analyse de pièces calcifiées / Analyses de séries temporelles / Biomarqueurs et traceurs / Capteurs / Capture, échantillonnage et inventaire / Génétique quantitative / Hydroacoustique / Isotopes stables / Marquage-recapture / Modélisation mécaniste / Modélisation statistique / Statistiques multivariées

Recherche

Contexte et problématique

De multiples perturbations de l’environnement sont à l’origine du déclin de l’abondance des populations de saumons Atlantique et de truites de mer d’environ 70 % depuis les années 1970, à l’échelle d’Atlantique nord. Les phases estuariennes, côtières et marines du cycle de vie de ces salmonidés migrateurs sont encore mal connues. Pourtant, elles constituent des phases clés qui conditionnent de nombreux traits de vie comme la migration, la dispersion, la croissance ou encore la survie des poissons. Les connaissances actuelles suggèrent que les pressions pendant ces phases clé du cycle de vie pourraient en partie expliquer les changements observés dans les populations.

Objectifs

Le projet SAMARCH poursuit un double objectif :

 

  • (1) combler des manques dans la connaissance de l’écologie des phases estuariennes, côtières et marines de ces salmonidés migrateurs ;
  • (2) transférer ces nouvelles connaissances afin d’améliorer la gestion de ces populations sur les deux façades de la Manche (France et Angleterre) et au-delà.

 

Méthodologie

Les recherches s’appuient sur des programmes de récolte et d’analyse de données sur plusieurs cours d’eau côtiers, et notamment sur cinq rivières de référence pour le suivi des populations de salmonidés au niveau national et international (rivières Index), deux en Angleterre (Frome et Tamar) et trois en France (Scorff, Oir et Bresle) appartenant à l’Observatoire de recherche en Environnement Petit Fleuves Côtiers (ORE PFC). Le projet est structuré en 4 volets de recherche :

 

  • (1) Etudier les mouvements des truites de mer et des saumons lors de leurs migrations dans les estuaires et dans les zones côtières, afin d’identifier leur comportement, leurs préférences d’habitat et de quantifier la mortalité pendant cette phase critique du cycle de vie. Ces analyses s’appuieront sur des suivis acoustiques, réalisés à partir de marques acoustiques implantées dans les poissons capturés à la migration et d’un réseau de récepteurs installés dans les estuaires des rivières Frome, Tamar, Scorff et Bresle aux printemps 2018 et 2019.
  • (2) Développer une base de données génétiques, afin (i) d’améliorer la connaissance sur l’origine des truites de mer capturées en mer par les pêcheurs commerciaux, et (ii) d’acquérir de nouvelles connaissances sur la dispersion et les préférences d’habitats des truites de mer dans la Manche. Le développement d’une carte basée sur le paysage marin de la Manche permettra de prédire l’importance des différentes zones côtières pour les truites de mer.
  • (3) Croiser les nouvelles connaissances acquises dans les deux premiers volets avec une analyse des trajectoires de croissance des individus à partir de collections historiques d’écailles disponibles sur les rivières index à plusieurs stades du cycle de vie (juvénile, smolt, adultes), et intégrer ces nouvelles connaissances dans des modèles de dynamique de population et d’aide à la décision pour la gestion. Ces nouvelles connaissances permettront notamment d’améliorer la compréhension et la modélisation des mécanismes expliquant les variations inter-annuelles de la croissance et de la survie en fonction du sexe des individus et en réponse aux variations de l’environnement.
  • (4) Assurer le transfert des résultats vers l’ensemble des parties prenantes afin d’informer et d’améliorer la gestion des populations de salmonidés migrateurs dans les estuaires et les eaux côtières de la Manche. L’implication forte des étudiants permettra de former les gestionnaires de demain et de les sensibiliser aux enjeux portés par les poissons migrateurs.

 

Résultats attendus

Les principaux résultats attendus sont :

 

  • (1) une meilleure compréhension du comportement de migration et des facteurs de mortalité des saumons et des truites de mer pendant les premiers mois de la phase marine (estuaire et côtes) ;
  • (2) une meilleure compréhension de la structure spatiale des méta-populations de truites de mer ;
  • (3) une analyse rétrospective des changements de croissance des saumons et truites de mer pendant la phase marine (rétro-mesures sur les écailles) ;
  • (4) une intégration de ces nouvelles connaissances dans des modèles de dynamique de populations utilisés comme outils d’aide à la décision ;
  • (5) le transférer les résultats du projet vers l’ensemble des parties prenantes pour faire évoluer les réglementations, en France comme en Angleterre, sur la gestion des salmonidés dans les estuaires et les eaux côtières.

 


Publications issues du projet

PECHIERAS, F. .(2021) .Reponse des populations de saumon atlantique aux changements de l?ecosysteme marin : analyse de la variabilite spatio-temporelle des histoires de vie pendant la phase marine

ARTERO, C. STEVENS, J. KING, A. LAUNEY, S. NEVOUX, M. GREGORY, S.D. RIVOT, E. ROBERTS, D. .(2021) .Actualite du projet SAMARCH

Olmos Maxime, Payne Mark, Nevoux Marie, Prévost Etienne, Chaput Gerald, Du Pontavice Hubert, Guitton Jérôme, Sheehan Timothy, Mills Katherine, Rivot Etienne (2020). Spatial synchrony in the response of a long range migratory species ( Salmo salar ) to climate change in the North Atlantic Ocean. Global Change Biology, Wiley, 2020, 26 (3), pp.1319-1337. ⟨10.1111/gcb.14913⟩

TREHIN, C. RIVOT, E. LAMIREAU, L. MESLIER, L. BESNARD, A.-L. GREGORY, S.D. NEVOUX, M. .(2020) .Growth during the ggyeoltrst summer at sea modulates sex-speciggyeoltc maturation schedule in Atlantic salmon

LAUNEY, S. BESNARD, A.-L. LAMIREAU, L. .(2019) .Recolter des ecailles de truites de mer : pourquoi et comment ?

TRUEMAN, C. ROUSSEL, J.-M. MACKENZIE, K. .(2019) .Isotope chemistry of scales reveals continent-scale variation in at-sea foraging in European populations of Atlantic salmon

TREHIN, C. RIVOT, E. EVANNO, G. LAMIREAU, L. NEVOUX, M. .(2019) .Long-term changes in marine growth and relationships with life history strategies of Atlantic salmon <i>Salmo salar</i>

LAUNEY, S. .(2018) .Paysage marins, schemas migratoires et structure genetique de la truite de mer

BEAULATON, L. JOSSET, Q. NEVOUX, M. BAGLINIERE, J.-L. .(2018) .La truite de mer : une gestion complexe

Personnes impliquées

Amilien Flavie, Adjointe technique principale
Téléphone : +33 2 23 48 56 69
Email : flavie.amilien@inrae.fr
Bernez Ivan, Ingénieur de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 55 41
Email : ivan.bernez@agrocampus-ouest.fr
Besnard Anne-Laure, Technicienne de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 54 43
Email : anne-laure.besnard(at)inrae.fr
Boisson Pierre-Yves, Assistant ingénieur
Téléphone : +33 2 23 48 54 43
Email : pierre-yves.boisson@inrae.fr
Jousseaume Thibaut, Assistant ingénieur
Téléphone : +33 2 23 48 53 43
Email : thibaut.jousseaume@inrae.fr
LASSALLE Gilles, Ingénieur d'études
Téléphone : +33 2 23 48 56 61
Email : gilles.lassalle@inrae.fr
Launey Sophie, Chargée de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 52 35
Email : sophie.launey@inrae.fr
Le Penven Catherine, Gestionnaire formation-recherche
Téléphone : +33 2 23 48 55 36
Email : catherine.lepenven@agrocampus-ouest.fr
Nevoux Marie, Chargée de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 50 15
Email : marie.nevoux@inrae.fr
Patin Rémi, Post-doctorant
Téléphone : +33 2 23 48 54 56
Email : remi.patin@agrocampus-ouest.fr
Queiros Quentin, Post-doc
Téléphone : +33 2 23 48 58 20
Email : quentin.queiros@inrae.fr
Rivot Etienne, Enseignant-chercheur
Téléphone : +33 2 23 48 59 34
Email : etienne.rivot@agrocampus-ouest.fr
Roussel Jean-Marc, Directeur de recherche
Téléphone : +33 2 23 48 57 75
Email : jean-marc.roussel@inrae.fr
Trehin Cécile, Docteure
Téléphone : +33 2 23 48 70 38
Email : cecile.trehin@inrae.fr

Partenaires

  • Game & Wildlife Conservation Trust (GWTC) (Leader), Royaume-Uni
  • Université d’Exeter, Royaume-Uni
  • Université de Bournemouth, Royaume-Uni
  • Environmental Agency, Royaume-Uni
  • Salmon and Trout Conservation , Royaume-Uni
  • INRA, France : U3E (Unité Expérimentale d’Ecologie et d’Ecotoxicologie aquatique), et UMR ESE (UMR Ecologie et Santé des Ecosystèmes)
  • Agrocampus Ouest, France
  • AFB, France
  • Normandie Grands Migrateurs, France
  • Bretagne Grands Migrateurs, France
  • Financements

    SAMARCH est un projet de cinq ans bénéficiant d'une subvention de 877 millions d'euros dans le cadre du programme Interreg France-Manche-Angleterre de l'UE